Customisation d’une table : it ain’t about the money

Customisation d’une table : it ain’t about the money

Voilà un petit aperçu de ce qui m’a pas mal occupé ces derniers jours ! On avait acheté cette table en seconde main lors de notre arrivée dans notre nouvel appartement à Cincinnati. L’appart étant non meublé, on avait vite du trouver le nécessaire pour rendre l’endroit pratique et vivable. La table coutait une bouchée de pain, était de la taille qu’il nous fallait, et surtout, on n’avait pas beaucoup de temps pour chercher la perle rare. C’est donc sur celle-là que notre choix s’est porté, malgré son revêtement d’un brun ennuyeux et ses pieds métalliques plutôt bof bof. Pas de panique, je savais qu’on en ferait un jour quelque chose qui nous botterait un peu plus ! Dans l’excitation de la transformer, j’ai oublié de prendre une photo de son look d’avant, mais je vous rassure tout de suite, vous ne ratez rien !

Un jour, on s’est donc mis en action avec Arnaud, et on a commencé par peindre à la bombe la table en blanc, comme base à de futures agrémentions, et les pieds en doré (vous connaissez mon obsession pour le doré !). Une pochette de marqueurs indélébiles de toutes les couleurs et beaucoup trop de temps sur Pinterest plus tard, j’avais une idée assez précise de ce que je voulais en faire ! J’ai commencé par dessiner les motifs au crayon, sur base d’images de meubles d’inspiration mexicaine, puis les ai coloriés avec les marqueurs indélébiles. J’ai ensuite découpé et appliqué sur la tranche un petit motif dans du tape doré pour la rendre un peu plus fancy, puis on a recouvert le tout avec une bombe de vernis pour protéger la couleur. Et voilà le résultat !

Je sais qu’on a des goûts (un peu) décalés, et que tout le monde n’aimerait pas cette table chez soi, mais ça illustre simplement qu’il est super facile d’avoir du mobilier personnalisé, unique, qui correspond à ses gouts et ses envies, et le tout pour pas grand chose. Meubles de seconde main, washi tape, peinture, marqueurs, rouleaux de papier adhésif, tissus, papier peint à motif, images d’inspiration (Pinterest est votre ami :-)), il en faut souvent peu pour être heureux !

Notre vie un peu folklorique (2 ans à Flagstaff, 3 ans en Belgique, et depuis un an à Cincinnati rien que sur ces 6 dernières années) a fait qu’on a du assez souvent déménager, et repartir de zéro dans un nouvel endroit et un tout nouvel appart, en laissant tous ses « biens » derrière soi. Ce n’est pas toujours facile de quitter un endroit qu’on aime, mais en même temps ça comporte une bonne dose d’excitation et d’inspiration ! Ca nous a également appris pas mal de choses along the way, notamment à moins s’attacher à tout ce qui est matériel, à être moins dépensier, à devenir des maitres du shopping de seconde main (plus économique, plus écologique, et qui permet de trouver des pièces originales et uniques), et à vite recréer un univers qui nous donne le sentiment d’être à la maison !

Je sais que cette « nouvelle vieille » table me mettra de bonne humeur et me fera sourire à chaque fois que je m’y attablerai, et ça, ça n’a pas de prix 🙂

Share thisShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on PinterestTweet about this on TwitterShare on RedditPrint this pageEmail this to someone

One thought on “Customisation d’une table : it ain’t about the money

  1. Magnifaïque ! J’adore ce mexican look. Ele aurait mérité sa place dans la « Casa Azul » de Frida Kahlo ! Superbe !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *